Quelques extraits de presse



Les Contes de la Gobine

Il ya 100 ans, le 22 janvier 1903, se tenait la dernière Gobine à Grosrouvre. Le 1er février dernier, Les Amis de Grosrouvre et l'association Fêtes et Loisirs ont commémoré cette coutume en organisant à la Maison du Village une soirée Contes de la Gobine. Malgré un hiver très hivernal, une assistance chaleureuse et immédiatement conquise a été plongée dans la vie d'autrefois par Maurice le Conteur. Tour à tour, la sagesse des anciens qui savaient combien l'avenir est incertain ( Le Murger de Moulin-chût), les inimitiés qui se développaient dans ces petites communautés et leurs conséquences parfois très dures (Les griffes du mort), la truculence ( La chienne à Trombine), et bien d'autres aspects nous ont été restitués.

Préparé par les membres du C.C.A.S., un excellent vin chaud, bienvenu pour tous ceux qui avaient affronté les durs frimas de la saison, a conclu cette agréable rencontre que nous renouvellerons à la demande des participants, l'année prochaine. (février 2003)

Subjugués!

Lors de la Fête du Village, pour la deuxième année consécutive Les Amis de Grosrouvre et l'Association Fêtes et Loisirs ont organisé la Fête des Chemins sous le thème "Grosrouvre et ses écrivains".

Les enfants en grand nombre ont été subjugués par Maurice le Conteur. Ils ont partagé les aventures de Delphine, Marinette et leur chat. Ils ont découvert également avec Marcel Aymé qu'une bergère pouvait ne pas vouloir épouser un Prince. Enfin, ils sont partis en Russie avec trois vauriens grâce à Joseph Kessel. .../...

Rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles aventures... (septembre 2004)


Le conte est aussi pour les adultes (extraits)

Maurice le Conteur a une nouvelle fois séduit son public avec ses contes modernes sur le thème "J'ai vu le loup" ou de la Gobine.

"Cela s'est passé il y a très longtemps..." C'est ainsi que commençait le premier conte, vendredi soir, à la bibliothèque de Garancières. Devant une trentaine de personnes,.../... de jolies histoires sur le thème "J'ai vu le loup". .../...[des contes] par ordre chronologique du plus ancien au plus moderne, nous expliquait Maurice le Conteur. Et pour le dernier, même la façon de conter était moderne. Histoire de montrer aux spectateurs que le conte n'est pas forcément quelque chose d'ancien que l'on ne raconte qu'aux enfants.

Le lendemain soir à Grosrouvre, Maurice le conteur était là pour narrer ses "racontées". Cette fois-ci, la soirée était consacrée aux contes de la Gobine, spécifiques à la localité de Grosrouvre *, et avec l'accent de l'époque. "Je dois certainement être le seul dans la région à raconter des contes de cette façon", expliquait-il. Et le public était enchanté d'entendre ces "authentiques épopées", comme il aimait à le préciser.

.../... Maurice le conteur, depuis 1996, a réussi à se faire une place et un nom dans le canton de Montfort et espère bien "faire regagner l'idée que le conte est aussi pour les adultes ".

Jérome Egger (février 2005)

* Il serait plus juste de dire "de l'Yveline"

QUE DU BONHEUR!

Le 14 avril Monsieur Maurice CAYZAC dit le "Conteur Bleu" a enchanté un auditoire d'une vingtaine de résidents buvant ses paroles, en racontant de merveilleux contes tels que: Le Vielleux et le loup, Le Fin Valet, La corde à virer le vent, Le sultan et le cordonnier ainsi que Le laboureur et le loup. Des contes vivants, attachants qu'il nous a dits d'une voix chaleureuse. Il a su nous captiver, on s'y croyait ! Merci à vous Monsieur le Conteur bleu, nous espérons vous revoir bientôt parmi nous.

Le petit pipo (Puyloubier)

Le Conteur bleu

Monsieur Maurice Cayzac nous a proposé un après-midi "Contes" sur le thème: Les métiers d'autrefois. Quel succès !!

Les résidents ont apprécié son intervention; pour certains des souvenirs d'autrefois ont ressurgi de leur mémoire !

La Gazette du Val de l'Arc (Rousset)

Présentation sur Spectacles

Maurice Cayzac dit le Quadriconteur

Le Conteur que vous cherchez !

Maurice Cayzac est un véritable Conteur traditionnel, un Conteur d'expérience qui propose de nombreux thèmes de 7 à 107 ans.

Prenez la peine de visiter son site: vous y trouverez de nombreuses références, diverses possibilités et bien d'autres choses comme ses pages spéciales. Vous pourrez même le voir et l'entendre.

Résidant dans l’Eure-et-Loir, il peux se déplacer dans toute la France pour vous présenter ces contes.

Et n'oubliez pas que l'on a toujours besoin d'un Conteur chez soi ou pour un spectacle, une animation, une manifestation, que ce soit en salle ou en plein-air. Il y a moins d 'un siècle, c’était encore une habitude dans les villages, certains soirs, les habitants se retrouvaient autour du feu pour se raconter contes et légendes. Vivez cet instant magique avec Maurice Cayzac qui se plaît à voyager entre imaginaire et réalité.

Conter ne s’improvise pas, c’est un travail de préparation important; il est nécessaire d'avoir à faire à un bon Conteur !

DREUX / Rencontre avec des auteurs (extrait)

L'Eure-et-Loir se laisse conter

... Quelques minutes plus tard, un homme du "Nord" fait son apparition.<< Je réside près d'Anet, dans ce qu'on appelait autrefois l'Yveline normande.Une sorte de triangle situé entre le nord-est d'Anet, le Houdanais et le sud du Mantois>>, a souligné Maurice Cayzac. Ce pays-là a d'ailleurs inspiré une histoire à ce conteur professionnel de 71 ans : La Troque. << J'ai été retenu pour figurer dans ce livre [Contes & Légendes d'Eure et Loir]; c'est une agréable surprise. Mais je ne pense pas avoir d'avenir comme auteur car je suis avant tout un conteur.>>

De ces contes euréliens, il a été question lorsqu'il est entré en scène pour dire six histoires, face au public et à cinq auteurs ...

Marjorie Cauchoix (L'Echo républicain, octobre 2009)
Parcours conté le 24 mars 2012

  "Un poisson qui n'a que la tête et la queue...cela n'a ni queue ni tête !"
   De la bouche du conteur, les mots s'envolent .
  75 hommes, femmes et enfants les cueillent au vol!!
 ...Les soldats devenus arbres ;
 ...Le jeune homme pauvre aux 7 pièces d'or ;
 ...Le fils aveugle et le chêne aux trois pouvoirs...
  Entre les murs du château d'Ivry-la-Bataille, les personnages prennent forme. Les rires et les applaudissements rebondissent sur les vieilles pierres.
   En ce 24 mars aux chaleurs estivales, Maurice Cayzac, conteur de l'association Reg'Art, a charmé son auditoire.
Gageons qu'au prochain rendez-vous nous serons plus nombreux encore à venir l'écouter..  
                                                                                                                                                                                                                                Article sur le site de l'association Reg'Art

Un des nombreux  articles illustrés
                                                                                                                                                                                                                                                             
                                       
                                        leger

 


LES JOURNÉES DU PATRIMOINE À GILLES

Malgré la pluie, ils ont suivi le conteur tout au long des rues, des ruelles et des chemins de Gilles. Car si la pluie ne tombait pas au moment du départ, elle s'est bien rattrapée par la suite...!
Ils étaient une petite quarantaine à participer à l’animation des Journées du Patrimoine à Gilles. Mais le conteur était si envoûtant que la plupart des participants  ont suivi jusqu’au bout la

Promenade contée sur les chemins, sentes et ruelles de Gilles le 17 septembre


Deux associations gilloises, Gilles à tous vents par l’intermédiaire de son atelier d’écriture Ecrire à tous vents, et l’association Reg’Art, avaient décidé de s’unir  pour animer les Journées du Patrimoine dans notre village le 17 septembre.

Le conteur bien connu Maurice Cayzac a accepté de nous guider à la découverte des chemins du village grâce à la conception d’un parcours conté.

A partir de la place de l’église, les promeneurs dûment chaussés et équipés de parapluies et d’imperméables ont cheminé jusqu’à la sente de la justice, la rue Mouillée (qui ce jour-là portait bien son nom), la ruelle du Péage et la ruelle à la Bête, avant de revenir s’hydrater à l’intérieur après l’avoir tant été à l’extérieur.

à chacun des arrêts, le conteur nous a régalés de petites histoires écrites à partir des travaux de l’atelier d’écriture “Ecrire à tous vents”.
Article sur le site municipal de Gilles en septembre 2016

retour à l'accueil